Les hémorroïdes grossesse, est-ce une maladie ?

0

Les hémorroïdes grossesse touchent les femmes surtout à leur 6e mois de grossesse. Elles sont favorisées par le poids du bébé et la taille de l’utérus qui ne cessent d’augmenter, ce qui provoque la compression des veines de l’abdomen. A noter que les hémorroïdes sont causées par la dilatation anormale des veines situées au niveau du rectum et de l’anus. On distingue les hémorroïdes internes et les hémorroïdes externes.

Différences entre hémorroïdes grossesse internes et hémorroïdes externes

Les hémorroïdes grossesse internes et les hémorroïdes externes se traduisent par quatre signes qui sont déjà considérés comme des complications. Il y a les saignements ou rectorragies, la douleur anale, la perception d’une boule dans l’anus et les démangeaisons. Anodines, les hémorroïdes deviennent douloureuses quand elles sont en stade élevé. Les hémorroïdes internes sont situées dans le rectum.

Contrairement aux hémorroïdes externes qui se logent sous la peau autour de l’anus, elles ne sont pas douloureuses du fait qu’elles ne contiennent pas de cellules nerveuses. Quand l’inconfort ou la légère douleur se transforme en douleur intense, cela signifie qu’il y a formation d’un caillot de sang dans les hémorroïdes. On parle de thrombose hémorroïdaire. Si le problème entraine une perte de sang importante qui peut provoquer de l’anémie, il se peut qu’on évacue d’urgence le patient afin qu’il puisse subir une intervention chirurgicale. A noter que ce traitement vise à détruire et à arracher les hémorroïdes.

Comment soulager les hémorroïdes grossesse ?

Quand vos hémorroïdes grossesse sont douloureuses, pensez à faire des bains de siège avec de l’eau tiède ou bien d’appliquer des glaçons sur la partie affectée. Ce sont les premiers gestes à adopter une fois que vos hémorroïdes commencent à vous gêner. Evitez de forcer durant la défécation et de rester longtemps assis sur la toilette. Au cas où vos hémorroïdes sortent à l’extérieur de l’anus, utilisez des compresses froides qui aident à diminuer l’inflammation. Il y a aussi les mesures hygiéno-diététiques permettant de prévenir les hémorroïdes. Ces mesures reposent sur des conseils en rapport avec l’hygiène de vie régulière évitant tous les excès, la suppression des épices et des boissons alcoolisées, la régularisation du transit intestinal par le suivi d’un régime riche en fibres. Vous devez également boire suffisamment d’eau par jour et pratiquer des exercices physiques. Si la douleur ou la gêne au niveau de la zone rectale ou anale entraine un inconfort de vie, prenez des antalgiques ou des anti-inflammatoires. Pour les femmes enceintes, il vaut mieux demander l’avis d’un médecin. Sinon, vous pouvez aussi opter pour des traitements locaux qui sont aussi très efficaces. Cela consiste à appliquer des pommades, des crèmes ou des suppositoires sur les hémorroïdes. A noter que ces produits sont à base de corticoïdes.

Hémorroïdes grossesse, c’est quoi un traitement instrumental ?

Le traitement instrumental est le traitement proposé en cas de complication des hémorroïdes grossesse internes. Il repose sur quelques techniques qui sont toutes effectuées au cours d’une anuscopie. Il y a les injections sclérosantes, la photocoagulation, la destruction par laser, les ligatures élastiques et la cryothérapie. Cette première technique consiste à injecter un produit sclérosant dans la sous-muqueuse au-dessus des hémorroïdes.

Quant à la photocoagulation, elle utilise une sonde infrarouge et est effectuée en zone sus-hémorroïdaire. Les ligatures élastiques sont une technique visant à placer un anneau élastique à la base du paquet des hémorroïdes. Elle sollicite l’utilisation d’un appareillage permettant une aspiration de la muqueuse. Enfin, la cryothérapie provoque une congélation du tissu hémorroïdaire qui va se nécroser grâce à une sonde parcourue par du protoxyde d’azote.

PARTAGER>>